Un SITE façon KALEIDOSCOPE

Le site de Traits d’union « un autre regard », n’est-il pas un peu kaléidoscope ?

Le kaléidoscope a inspiré nombre d’écrivains, de philosophes. Il possède à la fois un nombre fini d’éléments dans un espace clos. Pourtant, il autorise un nombre indéfini de combinaisons, il donne l’illustration symbolique de la façon dont on peut créer quelque chose de nouveau par un réagencement de ce qui existait déjà auparavant. Il donne ainsi une figure réconciliant les termes apparemment opposés de la permanence et du changement, de l’identité et de la différence.

Cette image permet également d’illustrer un propos suggérant que ce ne sont pas les éléments qui font le tout, mais la forme que prend leur combinaison. A partir d’un nombre fini d’éléments, il est possible de créer un grand nombre de figures différentes.

Un auteur contemporain Frédérick Tristan est parmi ceux qui ont utilisé cette métaphore dans son roman Stéphanie Phanistée - prix Goncourt 1983 - dans lequel les situations et les personnages se transforment selon la vision de ceux qui racontent l’histoire.
Dans ce récit, sept hommes racontent les aventures qui leur sont advenues, ces récits s’emboîtant les uns dans les autres….